Infolettre

Pour rester plus près de nous et connaître toutes les nouvelles de l’orchestre, venez à notre rencontre en vous inscrivant à notre infolettre!

Navigation
Concerts

Nouveau Monde

jeudi 27 septembre 2018, 20h00

Présenté à la salle Pratt & Whitney Canada du Théâtre de la Ville à Longueuil

Paul Merkelo, trompette

Nicolas Ellis, chef d'orchestre invité

 

PROGRAMMATION

  • West Side Story, extraits, Leonard Bernstein
  • Concerto pour trompette, John Estacio
  • Symphonie no 9 «Du Nouveau Monde», Antonín Dvorák
Nouveau Monde

Un début de saison nord-américain : le génie de Bernstein dont nous célébrons le centenaire de naissance ; le Concerto pour trompette de John Estacio interprété par Paul Merkelo ; et enfin, la majestueuse Symphonie du Nouveau Monde de Dvorák!  

78 $* (Loge)
59 $* (Régulier et JJ)
38 $* (Section B)
35 $* (Strapontin)
23 $* (18 ans à 35 ans)
15 $* (Moins de 18 ans)

35 ans et moins, les billets sont disponibles par téléphone au 450 466-6661 poste 224
(Lundi au vendredi de 9h30 à 16h30)

Billets disponibles le jour du concert à la porte en argent comptant seulement.

Prix de groupe aussi disponible !
Obtenez 20% de rabais sur le prix des billets régulier à l'achat de 10 billets et plus. (11e billet gratuit)

* Taxes incluses. Frais de service de 4 $ et frais Internet/manutention de 3 $ non inclus.

Achetez ici

Biographie

Paul Merkelo

Paul Merkelo est reconnu comme l’un des meilleurs trompettistes de la scène musicale internationale. Il se distingue par sa capacité à créer une ambiance, du caractère et du drame dans tout ce qu'il joue. Selon le magazine Gramophone, il possède un «talent lyrique peu commun ». Le site en ligne du journal allemand Der Spiegel a affirmé « Paul Merkelo ne connaît aucune limite ».

Il est régulièrement encensé par la presse montréalaise qui le décrit comme un « soliste spectaculaire… impressionnant par la maîtrise de son instrument » (Montreal Gazette) et comme un « grand virtuose… éblouissant » (La Presse).

Trompettiste soliste à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) depuis 1995, il prend part à plusieurs tournées internationales, notamment en Europe, en Amérique latine et plus récemment au Lincoln Center de New York, dans le cadre d’une tournée de l’OSM aux États-Unis. En 2016, en compagnie du maestro Kent Nagano et de l’OSM, il fait paraître l’album Concertos français pour trompette, très bien accueilli par la critique et mis en nomination pour un Prix Juno dans la catégorie «Meilleur album classique –Grand ensemble ou soliste avec grand ensemble».

Paul Merkelo a amorcé sa carrière en tant que trompettiste soliste au Rochester Philarmonic et au New Orleans Symphonic Orchestra (rebaptisé depuis Louisiana Philarmonic Orchestra). Il a fait ses débuts new yorkais en 1998, au Lincoln Center, avec le New World Symphony Orchestra et le grand compositeur, chef d'orchestre et pianiste américain, Michael Tilson Thomas, lors de la première orchestrale américaine de la Carmen Fantasie de Franz Waxman.

En 1999, il est fait ambassadeur musical du Canada à l’occasion de l’inauguration du Jardin de Montréal à Shanghai, et se produit comme soliste invité du Shanghai Broadcast Orchestra lors d’un concert télévisé. Son premier album solo, A Simple Song, paru en 2000, a occupé le sommet du classement des meilleures ventes de disques de musique classique au Québec et, en
2004, son second CD, Baroque Transcriptions, sur étiquette Analekta, a été mis en nomination par l’ADISQ dans la catégorie «Meilleur album classique de l’année». 

Tout au long de sa carrière, il a joué avec des orchestres et en récital sur tous les continents. Sous la direction de chefs prestigieux tels Leonard Bernstein, Charles Dutoit, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Sir Georg Solti et Valery Gergiev, il s’est produit au Canada, en Russie, en Chine, en Australie, au Japon, au Portugal, au Brésil, au Venezuela, au Pérou, en France et en Thaïlande.

Paul Merkelo enseigne à la Music Academy of the West à Santa Barbara, en Californie, et à l’Université McGill de Montréal. Il est membre du conseil d’administration du Youth Orchestra of the Americas (Canada), et il a fondé la Bourse Paul Merkelo, qui vient en aide financièrement à de jeunes musiciens canadiens de la relève. 

Paul Merkelo est un artiste Yamaha.

Nicolas Ellis
© Brent Calis

Nicolas Ellis est le Directeur artistique et fondateur de l’Orchestre symphonique de l’Agora, un ensemble qui a pour mission d’organiser des concert au profit d’organismes humanitaires. Lors de la saison 2018-19, il agira à titre de Collaborateur artistique de l’Orchestre Métropolitain.

Ses récents engagements l’ont mené à diriger la Filarmonica Arturo Toscanini in Parma, la Camerata Salzburg, le North Czech Philharmonic, Symphony Nova Scotia et l’Orchestre de la Francophonie. À l’invitation de Yannick Nézet-Séguin, Nicolas a dirigé cinq concerts avec l’Orchestre Métropolitain lors de leur tournée estivale québécoise à l’été 2017. Ces concerts lui ont valu des éloges de la critique et il a été décrit comme "un chef né, un chef d’instinct" - Le Devoir. Ses concerts avec l’Orchestre symphonique de l’Agora ont été captés et diffusés à deux reprises sur les ondes de ICI Musique. Il a également servi en tant que chef assistant auprès de Fabien Gabel et l’Orchestre symphonique de Québec entre 2015 et 2018.

Il a complété ses études en direction d’orchestre auprès de Alexis Hauser à la Schulich School of Music de l’Université McGill où il a été récipiendaire d’une Pretigious Schulich Scholarship. Il a également participer à des stages de direction d’orchestre tels que le Aspen Music Festival, l’Academia Chigiana de Sienne et le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence où il a pu travailler auprès de chefs d’orchestre tels que Robert Spano, Louis Langrée, Leonard Slatkin, Hugh Wolff, Johannes Debus et Ginaluigi Gelmetti.

En 2017, il a remporté la Bourse de carrière Fernand Lindsay d’une valeur de 50 000 $ et il a été nommé Révélation Classique par Radio-Canada en vue de la saison 2018-19. Il est également le récipiendaire du prix Heinz Unger 2015, décerné par le Conseil des Arts de l’Ontario. Ce prix d'envergure nationale, décerné tous les deux ans, vise à reconnaître à la fois le talent d’un jeune chef d'orchestre canadien professionnel, sa musicalité, et son engagement envers le répertoire et les musiciens canadiens.